Construire à petit prix des bâtiments de qualité.

Il y a quelques jours, j’ai découvert la page « contre l’enlaidissement de Genève » et l’autre concours de l’immobilier, deux initiatives qui offrent un regard très critique sur les constructions genevoises de ces derniers années.

Si je partage leur avis négatif concernant certaines réalisations de ces dernières années, je suis toutefois de l’avis que c’est possible, voire nécessaire, de construire des bâtiments de qualité. Et, encore mieux, qu’on peut construire des bâtiments de qualité sans majoration du prix par rapport à ce qui se construit actuellement.

Architecture traditionnelle et architecture contemporaine.

La plupart des maisons que les gens aiment, et qu’ils souhaiteraient protéger, ce sont des bâtiments à l’architecture traditionnelle, tandis que la plupart des horreurs que les gens n’aiment pas, et qui suscitent le plus d’oppositions, ce sont des bâtiments à l’architecture contemporaine.

L’architecture traditionnelle se caractérise par une sur-expression des éléments architecturaux d’un bâtiment: portes, fenêtres, toitures, briques, colonnes. La fonction de chaque élément est clairement affirmée, voire sur-jouée.

Cela vaut pour portes et fenêtres:

1024px-house_1722_hdr_28182549514429
Une porte et une fenêtre. Les embrasures doivent supporter des charges plus importantes que les reste du mur, et sont réalisées dans une pierre plus résistante (source image).
682px-doorway2c_53_trinity_street2c_huddersfield_281287507633429
Une sur-porte: les embrasures sont soulignées plusieurs fois, et chaque élément est richement décoré. Cette porte crie haut et fort: La porte, c’est mooooi!!! (source image)
20171011_171656
Si la maison n’a pas besoin que les embrasures soient renforcées (parce que la structure est en béton armé ou parce qu’il y a une isolation extérieure), on peut recréer des embrasures avec de la peinture de couleur différente.

Pour les toits:

683px-mc3b8nebjelc3b8ker_grythengen
L’avant-toit d’une toiture à deux pans, avec les chevrons visibles en façade (source image)
685px-sagami_temple_2600px
Une toiture où tous les éléments sont décorés (source image)
20171011_172247
Une fausse corniche et des faux chevrons, rajoutés sur bâtiment avec une toiture plate.
1024px-chapelle_de_la_sorbonne_interior
Décoration avec corniche et chevrons à l’intérieur d’une église (source image).

Ou pour les briques:

768px-pared_adobes
un mur en brique (source image)
1024px-zuidhorn_-_kantongerecht
Un bâtiment en briques (source image)
catane_universitc3a9
Décoration avec fausses briques, réalisées en plâtre (source image)
1023px-graubc3bcnden_santa_maria_val_mc3bcstair_2
Maisons avec briques peintes sur la façade (source image)

L’architecture contemporaine fonctionne sur le principe contraire: les bâtiments doivent ressembler à tout, sauf que à des bâtiments.

1024px-villa_savoye
Villa Savoye à Poissy. L’archétype du non-bâtiment: la maison qui flotte sur un vide, les fenêtres qui ne ressemblent pas à des fenêtres, la toiture qui est cachée à l’intérieur. (source image)
1024px-bench_by_zaha_hadid02
Un non-banc. On voit une surface lisse, et on s’imagine déjà glisser dessus. Mais avons-nous vraiment envie glisser au moment de nous asseoir? (source image)

Pour ce qui concerne les grands bâtiments, dans l’architecture traditionnelle on rajoute de la complexité au fur et à mesure que la taille du bâtiment augmente, tandis que dans l’architecture contemporaine on se limite à rajouter des modules supplémentaires:

1280px-versailles-facadejardin
Division d’un long bâtiment en trois parties, avec un axe de symétrie primaire au centre et deux axes de symétrie secondaires à 1/6 et 5/6 du bâtiment (source image)
immeuble
Hiérarchisation des étages: Piédestal (2 étages), fût (4 étages), chapiteau (1 étage). Plus d’infos par ici.
1280px-residenzehadid
Accumulation d’éléments de design, sans aucune hiérarchie. (source image)

L’architecture traditionnelle est-elle trop chère?

La critique que j’entends formuler le plus souvent quand on parle d’architecture traditionnelle est que l’architecture traditionnelle est trop chère, et qu’on arrivera jamais à la construire dans le contexte de la construction actuelle.

Au contraire, un bâtiment construit de manière traditionnelle peut se révéler beaucoup moins cher que un bâtiment à l’architecture contemporaine.

Dans un bâtiment à l’architecture traditionnelle, la décoration est donnée surtout par les éléments de construction eux-mêmes. Avec un budget supplémentaire on peut y rajouter des décorations plus riches, mais même avec un petit budget on peut faire des belles constructions.

20160823_182602_Richtone(HDR)
Immeuble à St-Gingolph. Construction réalisée pour moins de 1’000’000 CHF. Plus d’infos par ici.
1024px-bodega_marquc3a9s_de_riscal_en_elciego_28c381lava29_-_panoramio
Plein de porte-à-faux, d’éléments dessinés sur mesure, de solutions complexes faites là où on pourrait mettre en place des solutions plus simples. Et le budget s’envole. Plus d’infos par ici.

Vous aimeriez voir davantage de belles architectures à Genève? Rejoignez notre coopérative Le Nid Vert!

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s