Monter un écovillage dans une région périphérique.

La semaine dernière, j’ai fait une balade en famille en Bourgogne, pour visiter des membres de la famille qui avaient décidé de quitter la ville et de partir élever des animaux au milieu de la Bresse Bourguignonne.

Nous sommes arrivés dans le village le plus proche et, en attendant le reste de la famille, nous avons fait une petite balade dans le village.

1024px-la_chapelle-saint-sauveur_bourg
Le village (source image)
1024px-la_chapelle-saint-sauveur_kirche
L’église (source image)
1024px-la_chapelle-saint-sauveur_gite
Notre hôtel (source image)

Dans cette balade, une chose nous a marqué: dans le village, ainsi que dans le village voisin, et plus ou moins dans tous les villages que nous avons croisé, il y avait des dizaines de maisons à vendre: des maisons magnifiques: fermes, châteaux, maisons de village, en vente pour des prix compris entre 200’000 et 300’000 Euros.

22104506_10154864023496820_2105147019002012080_o
Château en vente pour 200’000 Euros. Cela mérite un selfie!

Bref, cela nous a mis l’eau à la bouche, et nous avons discuté pendant tout le chemin du retour sur ce qu’on aurait pu faire avec un château à 200’000 Euros.

Il faut aussi savoir que, entre 2012 et 2014, j’avais passé pas mal de temps dans la région, pour participer à la création d’un projet d’écolieu.

DSCF7505
En 2013. Débroussaillage d’un terrain en friche pour y créer un terrain de camping. Ne faites pas comme moi: si vous voulez débroussailler un terrain, mettez les protections nécessaires. Sinon vous risquez de vous retrouver avec des feuilles d’ortie projetées à toute vitesse contre vos jambes nues!
DSCF7511
Toujours en 2013. Une des choses que j’aime faire le plus quand je suis dans un écolieu: la cuisine.

Et comme la plupart des écolieux situés dans les régions périphériques, celui-ci n’avait pas survécu, car il n’avait pas trouvé la manière de s’autofinancer. Les places de travail en Bourgogne sont rares, et même un château à 200’000 Euros peut représenter une lourde charge si on n’a pas des rentrées d’argent régulières.

Allons donc voir quelques idées pour pérenniser un écolieu.

Tout d’abord, le postulat:

Pour pérenniser un écolieu, il faut que le bilan soit en actif. L’argent qui rentre dans l’écolieu doit être supérieur à celui qui sort de l’écolieu.

Toutes les autres questions sont secondaires: une fois que le bilan d’un écolieu est en actif, les problèmes de gouvernance, de valeurs, d’habitudes différentes se résolvent tous seuls. Au contraire, un bilan en passif exacerbe tous les autres problèmes.

Une fois le postulat établi, allons voir les idées.

1) Avoir des investissement dans des autres villes.

En plus des 200’000 Euros nécessaires pour acheter un château en Bourgogne, vous en investissez 100’000 dans l’achat d’un ou deux studios à louer à Grenoble ou à Montpellier. Les studios meublés donnent un bon rendement (5% à 10%) et vous permettent d’avoir une source de revenu supplémentaire. Votre projet d’écovillage sera probablement retardé de quelques années, mais vous aurez davantage de chances de réussite.

2) Être à proximité des axes de communication.

Pour avoir un bilan en actif, il faut avoir de l’argent qui rentre depuis l’extérieur. Pour avoir de l’argent qui rentre depuis l’extérieur il faut avoir une clientèle. Pour avoir une clientèle, il faut que cette clientèle puisse venir sur place. Si votre ecovillage se trouve à 3 heures de courbes depuis le centre urbain le plus proche, il y a très peu de chances que des gens de l’extérieur viennent vous voir.

682px-western_summit
Si votre écolieu ressemble à ça, c’est difficile que je vienne vous voir (source image).

Pour un écolieu en Bourgogne, la localisation idéale serait à proximité d’une gare ferroviaire, et pas trop loin d’une autoroute. De cette manière vos clients pourront venir vers vous depuis les grandes villes (Paris, Lyon, Dijon), et pourront faire l’aller-retour en un weekend.

1107px-lignes_ferroviaires_bourgogne_franche_comte-svg
Le réseau ferroviaire de la région Bourgogne – Franche-Comté (source image)

3) Inclure des retraités.

Les retraités sont les clients idéaux pour un projet d’écovillage dans une région périphérique: ils ont une retraite calculée sur leur ancien salaire, et s’ils trouvent un lieu de vie pas cher, ils peuvent profiter paisiblement de leur vieux jours. L’enjeu est de leur présenter un cadre de vie agréable. Ce qui nous amène au prochain point.

4) Offrir quelque chose d’intéressant.

Pour que les clients potentiels fassent le voyage depuis les grandes villes, il faut leur offrir quelque chose d’unique. j’avais déjà développé le concept dans des billets précédents donc, je vous renvoie à ce que j’avais expliqué , et .

Burning_Man_2014-_Caravansary_(15117176266)
Un exemple de ce qui pourrait convaincre les gens à faire l’aller-retour depuis Paris (source image).

5) Monter plusieurs projets dans le même lieu.

Un problème des régions périphériques est que l’argent part très vite ailleurs. Les commerces appartenant à des grands groupes étrangers font de la concurrence aux entreprises locales, et tout l’argent dépensé chez eux est de l’argent qui quitte la communauté.

1024px-caudry_-_lidl2c_au_nord_de_la_commune
Pour chaque euro dépensé ici, 90 centimes quittent la région (source image).

Pour renforcer le projet d’écovillage, on pourrait prévoir une association entre plusieurs projets complémentaires (j’en ai parlé plus en détail ici) et prévoir une monnaie locale dévaluée par rapport à l’Euro (j’en ai parlé ici et ici) pour rendre le commerce entre membres du réseau plus attractif que le commerce vers l’extérieur.

Vous avez un projet d’éco-lieu, ou vous souhaitez en développer un? Contactez-nous!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s