L’écovillage-école

Le projet d’écovillage pour familles mono-parentales évolue: nous avons fait une première réunion, et nous avons fait évoluer le concept. Il en est sorti un projet d’écovillage-école, organisé selon les principes de l’écovillage dispersé.

Deux groupes de travail sur ce projet sont en cours de formation: un groupe pour le Nord Vaudois, un autre pour les Trois-Chêne (GE). Si vous êtes intéressés par l’un ou par l’autre de ces deux groupes de travail, n’hésitez pas à nous contacter!

Ci-dessous, le PV de notre dernière réunion.

DSCN1020.JPG

Lieu dessiné autour des besoins des familles mono-parentales, mais ouvert à tous: familles, célibataires etc.

Points forts du projet:

  • école
  • logements
  • agriculture contractuelle de proximité (ACP)

École et ACP sont organisés sous forme d’entreprise collective partagée (ECP)

Les différents lieux ne sont pas tous forcement dans le même bâtiment, mais plutôt dans le même village. On peut aller facilement à pied d’un lieu à l’autre. Village situé le long d’une ligne ferroviaire régionale: BAM, LEB, S1, S2, S5.

L’école

  • Un lieu pour faire l’école à la maison
  • Pour un groupe d’enfants, pas nécessairement du même âge
  • les parents n’ont pas besoin d’être toujours sur place
  • garde des enfants à tour de rôle
  • Parentalité positive
  • Communication non-violente
  • école Sudbury
  • école mutuelle
  • ECEC – école communautaire entrepreneuriale consciente. Prépare les enfants à la vie dans la communauté. On y pratique un apprentissage par le travail.
  • École gérée par les parents, sous forme d’ECP.

Lié à l’école, il y a un lieu pour les adultes, avec:

  • espace coworking
  • atelier pour artistes (peinture, art-thérapie, etc)

Les logements

  • Appartements type Cluster: plusieurs suites avec une pièce commune à disposition
  • Pièce commune positionnée à l’écart des parcours qui mène aux suites. On peut arriver aux suites sans devoir forcement traverser la pièce commune.
  • Logements pour adolescents. Organisés pour favoriser l’indépendance et la responsabilisation des adolescents. Les adolescents ont un lieux de vie à eux, mais ils doivent s’en occuper. Proximité entre le lieux de vie des adolescents et les lieux de vie des parents.

Agriculture contractuelle de proximité(ACP)

  • jardin potager + animaux
  • gérée en ECP
  • les personnes travaillent avec un pourcentage variable. Plus elles travaillent, plus elles sont payées (en nature ou en argent).
  • Paniers de légumes. Possibilité de stocker les légumes si on n’arrive pas à les retirer le jour de distribution.
  • Possibilité de faire un marché paysan hebdomadaire.

Travail

Plusieurs possibilités:

  • travail à l’extérieur
  • travail dans l’école
  • travail dans l’ACP
  • tâches domestiques auprès des autres habitants.

Un certain pourcentage de travail à l’extérieur est nécessaire, pour payer tout ce qui ne peut pas être produit localement (électricité, eau, CFF, impôts, santé etc…).

Gestion des lieux

Plusieurs groupes de travail:

  • GT école
  • GT logements (un seul GT ou plusieurs?)
  • GT ACP
  • Comité de pilotage qui s’occupe de la coordination.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s