Des écovillages avec du sens.

Dans les deux billets précédents nous avons vu que, pour avoir une communauté intentionnelle qui fonctionne, il faut un Ora et Labora, c’est à dire:

  • l’envie de vivre sa vie en accord avec un principe fort.
  • le travail pratique pour créer et faire vivre une communauté construite selon ce principe.

et nous avons visité deux communautés qui ont su mettre en pratique cette philosophie, les Naturistes et les Burners.

Maintenant, allons voir comment on peut utiliser le principes portés par ces deux communautés pour construire des lieux de vie permanents.

Pour ce qui concerne les naturistes, une première option serait de créer des petites communautés péri-urbaines: on crée une petite communauté de 10 personnes environ, on achète à plusieurs une villa péri-urbaine entourée de haies de thuyas, et on la adapte pour la vie communautaire, en y rajoutant au passage un sauna ou une piscine.

1280px-Thatch_roof_solar_panels(source image)

Pour aller plus loin dans cette démarche, il faut se poser la question de comment trouver une source stable de revenu. La solution plus facile est le tourisme: on crée des chambres d’hôtes, et on accueille les touristes de passage. Un deuxième pas dans ce sens serait la création de lieux de stage et formation.

Pour la suite, on peut y rajouter:

  • la production de légumes par la permaculture,
  • l’accueil de wwoofers et d’apprentis permaculteurs,
  • la préparation de produits alimentaires (charcuterie, confitures, vins, conserves)

On peut aussi y rajouter la réparation d’objets et quelques petits travaux de menuiserie, et on a une variété de sources de revenus, qui permettrait à notre communauté naturiste de vivre bien, même avec des petits moyens.

Pour mettre en place tout ça, une petite parcelle périurbaine n’est plus suffisante. il faudra plutôt trouver un terrain en bordure d’un village (toujours en faisant attention aux vis-à-vis), avec des terres cultivables et à distance raisonnable d’une gare.

1280px-Vall_del_Fonoll(source image)

Pour ce qui concerne les Burners, une structure permanente serrait centrée autour d’un atelier-garage qui servirait comme base pour produire et réparer des objets tels que des meubles ou des appareils électroménagers. Autour, on pourrait avoir des résidences, une cour pour faire la fête et pour exhiber les oeuvres d’art créées dans le garage-atelier et un café-restaurant pour accueillir les gens de passage.

1280px-St_Peters_Garage(source image)

Pour l’instant, celles-ci sont quelques idées pour créer des communautés intentionnelles avec des motivations fortes. Peut-être les communautés Naturiste et Burner évolueront de manière complétement différente de ce que j’ai imaginé, et peut-être les prochaines communautés intentionnelles sortiront à partir d’autre sous-cultures (on pourrait par exemple imaginer une communauté de Cosplayers qui tire ses revenus de la fabrication et vente d’habits). Ce qui est certain est que une communauté intentionnelle, pour pouvoir s’épanouir et prospérer, a besoin d’une motivation forte.

20140118174713IMG_5618_M_-_Desucon_Frostbite_2014_-_matiast1(source image)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s