La Vie Nomade comme programme éducatif

Je suis en train d’étudier toutes les différentes formes de vie nomade: J’ai rencontré pas mal de gens qui vivent entre plusieurs pays (dans ce sens, les bus internationaux sont une mine d’or), j’ai lu pas mal de sites web (je recommande notamment « Vie Nomade » et le groupe FB « The Life Nomadic« ) et j’ai recueilli pas mal d’expériences intéressantes.

Par contre, toutes les expériences que j’ai recueilli pouvaient se classer dans deux catégories:

  • les jeunes (20 à 40 ans) célibataires qui prennent une année sabbatique pour faire le tour du monde. Certains d’entre eux rentrent dans une dynamique alternée (quelques mois à travailler – quelques mois à voyager) ou se lancent dans un métier qui peut être exercé à distance (notamment les métiers du web).
  • Les retraités, avec des enfants déjà grands, qui vendent leurs propriétés en Suisse et partent voyager dans les pays du Sud (la plupart en Espagne, mais aussi dans des autres pays chauds et pas chers).

Domo-Costa-Blanca-Express-2015_FRZ(source image)

Par contre, ce que je n’avais pas rencontré jusqu’à présent étaient les familles: si on se fie aux récits de mes compagnons de voyage, le parcours de vie d’un voyageur pourrait se résumer à ça:

  • entre 20 et 40 ans: voyage à travers le monde, avec quelques petites pauses et quelques petits boulots pour mettre du beurre dans ses épinards
  • entre 40 et 60 ans: on se pose, on prend un travail stable, une maison et on arrête tout pour faire des enfants
  • dès 60 ans, et dès que les enfants ont quitté le nid: on vend la maison et on part voyager dans un pays chaud et pas cher.

À la recherche d’autres histoires (l’idée de devoir choisir entre faire des enfants et voyager ne m’attire pas trop) j’ai continué mes recherches, pour enfin tomber sur le témoignage de Escape Artistes qui fait un excellent bilan de 4 ans de voyage en tant que mère célibataire d’un enfant d’environ 10 ans. Pour elle, la question la plus fréquente était:

Comment éduquer un enfant tout en ayant une vie nomade?

à laquelle on répond que

La vie Nomade est déjà un programme éducatif.

Un enfant impliqué dans une vie nomade aura la possibilité d’expérimenter à la première personne le style de vie de pays différents et de voir directement des lieux, des témoignages, des animaux et des plantes dont on parle dans les programmes d’école: chaque découverte dans ce genre est une occasion de stimuler sa curiosité et d’apprendre des nouvelles choses.

Voici quelques exemple d’expériences et de rencontres qui pourraient stimuler la curiosité d’un enfant: Grands_Gouletsles Sciences de la Terre – et peut-être aussi l’Histoire (source image)

-_7758_–_Actias_luna_–_Luna_Moth_(16265177215)la Biologie (source image)

PalPapiViterbol’Histoire (source image)

Je profite de ces trois images pour tester l’inventivité de mes lecteurs: Seriez-vous capables de créer, à partir de ces trois images, trois histoires capables de stimuler la curiosité d’un enfant? Envoyez-moi vos réponses, les meilleures seront publiées!  

Et pour les choses qu’on ne peut pas apprendre sur le tas, on peut toujours trouver une solution: caler les devoirs des enfants sur les périodes de travail à la maison des parents, organiser des cours privés ou en petits groupes…

Pour aller plus loin sur ce sujet, voici quelques billets intéressants de Escape Artistes:

Des autres idées se trouvent dans la foire aux questions de Faire l’École En Liberté.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s