L’écovillage dispersé

Dans les billets précédents, j’expliquait que les projets d’écovillage échouent principalement pour deux raisons:

On pourrait donc monter un projet d’écovillage beaucoup plus facilement, en laissant tomber ces deux concepts. On aurait donc un écovillage:

  • intégré à l’économie locale
  • construit comme somme de petites interventions indépendantes.

On pourrait appeler ce projet « l’écovillage dispersé ». Allons donc voir comment créer un tel projet.

1. Repérage 

Pour commencer un projet d’écovillage dispersé, il faut trouver d’abord une région que puisse s’y prêter. L’endroit idéal devrait avoir:

  • Un environnement où on puisse se sentir bien.
  • Des prix de l’immobilier relativement bas.
  • Des bonnes connections avec les villes voisines.
  • Idéalement, des initiatives similaires à proximité.

Comme exemple dans ce sens, nous pourrions prendre l’axe Délemont-Belfort  dans le Canton du Jura:

  • Le paysage est magnifique, entre montagne, forêts, lacs, petits villages…
  • L’immobilier n’est pas cher: il n’y a pas la pression démographique qu’on peut trouver à Genève ou à Lausanne: on peut trouver facilement des bâtiments à réaménager, et expérimenter des différentes manières d’habiter et travailler
  • Il y a des bonnes liaisons ferroviaires avec la Suisse (Bienne, Bâle) et la France (Gare de Belfort-Montbéliard): ça permettrait à des gens qui ne souhaitent pas travailler sur place de faire des allers-retours, et à des visiteurs d’arriver facilement depuis à peu près toute la Suisse et une bonne partie de la France.
  • l’été, à  Belfort se tient le festival des Eurockéennes.
  • Dans le coin il y a déjà des autres écovillages.

Comme côtés négatifs:

  • Le climat est plus froid que celui du Plateau ou du Léman.
  • Dans certaines communes (ex. Bonfol) il y a des décharges industrielles (déchets de l’industrie chimique bâloise).

St.Ursanne_mit_Doubs
St. Ursanne (source image)

Porrentruy_Innenstadt
Porrentruy (source image)

Vue_aérienne_eurockeennesLes Éurockéennes de Belfort (source image)

Gare_de_Belfort-Montbéliard_TGVGare de Belfort-Montbéliard (source image)

2. Création d’une association locale

L’association locale devrait réunir les personnes intéressées à investir un territoire t stimuler la création de projets. Un exemple d’association de ce type est l’association Glâne Ouverte à Romont.

3. Création d’un lieu de rencontre et d’échange

Une fois que l’endroit a été trouvé et que une association locale a été créée, on peut commencer avec la construction. Et pour marquer le coup, on peut commencer par la construction d’un lieu de rencontre, où les gens puissent trouver des ressources pour monter leurs projets, rencontrer des autres personnes intéressées, discuter, échanger…

Ces lieux peuvent être portés par l’association elle même, ou être portés par des privés et incubés par l’association.

Ci-dessous, quelques exemples de lieux de rencontre et d’échange en milieu rural ou péri-urbain.

1: La Cordée à Morez (39).
Espace coworking dans le Jura français.
La-Cordee-Morez-Espace-calme-5-e1397457241191 La-Cordee-Morez-Espace-convivial-1-e1397457320163(Source images: La Cordée)

2: La Bäse, à Forges-les-Eaux (76)
Un lieu pour se ressourcer et se concentrer sur son travail.
big_maisonV3big_2
(Source images: la Bäse)

3. La Maison Verte, à Romont (FR)
Un lieu pour développer des projets et tenir des cours.
DSCN0931
P1110237

4. Développement des projets individuels

En parallèle au développement de l’association, on peut développer et incuber des projets individuels, tels que:

  • de l’habitat individuel ou groupé
  • des activités économiques
  • des projets sociaux et associatifs.

Tout le processus prend finalement peu de temps: on peut compter environ 5 ans entre la première impulsion et le développement complet de la plupart des projets.

Publicités

7 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s