densification et diversification de la zone villa: Monte Sacro à Rome

Un exemple assez emblématique de densification de la zone villa est le quartier de Monte Sacro à Rome.

Le quartier de Monte Sacro nait dans les années 30 comme « cité jardin » à proximité de la ville de Rome. Avec le temps, la ville s’est étendue tout autour, et Monte Sacro est devenu un quartier relativement central. Environ la moitié des villas ont été rasées pour faire place à des immeubles, et beaucoup d’activités commerciales ont ouvert dans les rues principales.

Roma filosnodato (dual-mode trolleybus) built by Solaris
Le trolleybus qui relie Monte Sacro à la gare centrale (source image). Monte Sacro nait comme « streetcar suburb » et son développement a toujours été lié à la ligne de tram (transformée en autobus, puis trolleybus) qui la relie au centre-ville.

Montesacro_-_piazza_Sempione_1150072-3-4
Piazza Sempione, la place centrale de Monte Sacro, avec l’hôtel-de-ville sur la droite et l’église, derrière nous (source image). Un des points de force de ce quartier est la présence, dès le début du projet, d’un mini centre-ville.

Maintenant, cette place se retrouve à l’écart des flux de circulation (l’axe principal est plutôt du côté du Viale Adriatico), et plusieurs commerces sont à l’abandon.

On déplore également une politique de transports trop orienté « voitures »:  cette place pourrait être beaucoup plus agréable s’il n’y avait pas autant de place dévolu aux voitures et si peu de place dédié aux piétons.

100D2101
L’hôtel de ville.

100D2103
L’église.

100D2106
Un bâtiment emblématique de la Piazza Sempione, malheureusement abandonné.

100D2119
Piazza Sempione. Jour de marché.

100D2116
Une rue de la zone villas.

100D2115
La même rue un peu plus loin, dans la zone densifiée. L’alternance d’immeubles et de villas (noter la villa avec le grand arbre tout au fond) permet au soleil de rentrer dans une rue qui sinon aurait été très sombre. On est à l’écart des grands axes de circulation, et la rue est presque exclusivement résidentielle. Ici aussi, on regrette qu’il n’y ait pas un aménagement des rues  plus favorable aux piétons (notamment une zone 30).

100D2099
Via Gargano, qui constitue avec Viale Adriatico, l’artère principale du quartier. Au fond, un autre bâtiment emblématique, l’école.

100D2093
Via Gargano. une villa transformée en hôtel.  Dans l’espace entre la villa et l’alignement sur rue, un petit bâtiment commercial a été construit: un bon moyen de garantir une animation sur rue même dans une zone à basse densité.

100D2091
Viale Adriatico. la rue commerçante du quartier.

100D2090
Viale Adriatico: l’espace piéton. Au fond, une villa avec bâtiment commercial construit à l’alignement.

100D2092
Viale Adriatico. Une autre villa avec bâtiment commercial construit à l’alignement.

Qu’est-ce qu’on peut retenir de cette visite?

  • La densification se fait là où la valeur des terrains et la demande de logements rendent intéressant substituer a une villa un bâtiment  plus grand.
  • La diversification se fait là où il y a assez de passage: une route à fort trafic, avec des transports en commun performants et un espace piétonnier agréable et la possibilité de s’arrêter et de se balader.
  • Densification et diversification ne vont pas de pair: on peut avoir des zones très denses et peu diverses, et des zones peu denses et très diverses.
Advertisements

3 réflexions sur “densification et diversification de la zone villa: Monte Sacro à Rome

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s