Sur l’importance de salir ses rêves. 1: rêves propres et rêves sales

Nous avons tous des rêves: faire le tour du monde, quitter son job et ouvrir un bar dans les caraïbes, vivre dans un monde meilleur, sans guerres et avec plein d’amour…

1280px-Anse_Marcel,_SXM_island_in_the_Caribbean

(Une ile des caraïbes. Ne serait-elle un lieu idéal pour y ouvrir un bar? Source)

Dans notre tête, nos rêves sont tout propres:

  • Notre tour du monde sera une vacance perpétuelle, pleine de nouvelles expériences: un peu comme les 15 jours que nous passons chaque été à la mer, mais à longueur d’année.
  • Le bar sur l’île aux caraïbes sera toujours plein de personnes intéressants et jolies, le travail sera toujours agréable et il y aura toujours assez d’argent pour s’amuser
  • Les leaders et populations du monde seront prêts à écouter nos propositions et ils arrêteront de se faire la guerre pour vivre en paix. Ou bien le peuple se soulèvera et chassera les politiciens incompétents, pour vivre en paix et en harmonie.

Une fois que le rêve commence à se réaliser, et à venir en contact avec la réalité, il se transforme: d’un rêve tout propre, il devient un rêve sale.

Romeo_and_juliet_brown

(Roméo et Juliette. Leur rêve d’amour, plein de passion et romantisme, reste un rêve brisé. Source)

I_promessi_sposi_465

(Renzo et Lucia, I Promessi Sposi: Au bout de nombreuses péripéties, leur rêve d’amour se réalise. Et leur famille dévient au final une famille ordinaire, comme toutes les autres. Source

  • Notre tour du monde, qui devait être une suite de vacances perpétuelles, devient en fait une série de hauts et des bas: c’est vrai, on visite pas mal d’endroits différents, mais il faut aussi compter la solitude, les chocs culturels, la difficulté de trouver un travail et de l’argent dans un pays qu’on ne connait pas…
  • Le bar aux caraïbes ne marche pas toujours bien: il y a les clients jeunes et jolis, mais il y a aussi les insupportables (et certains jours les insupportables dépassent en nombre les jeunes et jolis)… puis il y a les bières qui sont toujours livrées en retard, la difficulté de recruter du personnel qualifié au fin fond des caraïbes, les feuilles d’impôts qu’il faut remplir même dans les îles tropicales…
  • Malgré tous nos efforts, les leaders du monde continuent à vouloir se faire la guerre. Ou pire: nos efforts leur fait découvrir des nouvelles raisons de se détester, et de se faire encore plus la guerre!

Est-ce que ce sont des raisons valables de renoncer à poursuivre ses rêves? La réponse dans le prochain billet.

Advertisements

2 réflexions sur “Sur l’importance de salir ses rêves. 1: rêves propres et rêves sales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s