Trois outils d’évaluation pour votre bâtiment (plus un quatrième que j’aimerais voir chez nous)

Dans la réalisation d’un bâtiment, il faut tenir compte de plusieurs facteurs: localisation, performance énergétique, efficacité dans la gestion des espaces… la liste des éléments à prendre en compte est longue, et on risque souvent d’en oublier quelques-uns. Pour aider les architectes et les maîtres d’ouvrages dans la réalisation d’un projet, il existe néanmoins toute une série d’outils que permettent d’évaluer un projet et quantifier ses performances.

1 – SEL

Sel (http://www.sel.admin.ch) est le système d’évaluation des logements d’utilité publique mis au point par la Confédération. Il évalue à la fois:

  • l’habitabilité des logement,  le nombre de pièces disponibles selon la taille du ménage et le nombre de mètres carrés disponibles, ainsi que l’organisation distributive de l’appartement et l’ensoleillement des pièces,
  • La présence d’aménagements extérieurs, de locaux communautaires, d’espaces semi-privés,
  • La position de l’immeuble en rapport à la ville et à ses services.

SEL est aussi le critère déterminant pour les projets d’utilité publique qui souhaitent recevoir une aide financière par l’ASH : pour pouvoir bénéficier de cette aide, un projet doit totaliser une note d’au moins 1.50 points.

2 – SMÉO

Sméo (http://www.smeo.ch) est un outil d’évaluation pour la construction durable mis au point par le Canton de Vaud. Si SEL s’occupe surtout de la fonctionnalité du bâtiment, Sméo prend en compte plutôt ses performances de durabilité écologique (cycle de vie des bâtiments, de la construction à la démolition), économique (financement de l’entier du cycle de vie du bâtiment) et sociale (participation des futurs habitants et des habitants du quartier). L’utilisation de Sméo est relativement simple, mais elle nécessite une série d’opérations préliminaires (inscription, création d’un dossier) que ne seraient pas strictement nécessaires pour l’utilisation de cet outil, et que risquent de décourager les nouveaux usagers.

3 – Walkscore

Walkscore (http://walkscore.com) est un outil d’évaluation de la localisation d’un bâtiment, basé sur le cartes fournies par Google.  Si SEL et Sméo suggèrent des critères d’évaluation, tout en laissant l’analyse aux porteurs du projet,  Walkscore calcule directement la performance du bâtiment et, à partir de son adresse, indique le nombre de commerces et services à proximité. Comme Walkscore n’est pas un outil conçu exprès pour la Suisse, souvent il est nécessaire de vérifier ses résultats et, le cas échéant, ajouter quelques services non pris en compte (notamment Coop et Migros) ou éliminer quelques commerces non pertinents (par exemples des commerces de matériel vidéo comptés comme cinémas ou des pépinières comptés comme des parcs).

4 (bonus) – Mapnificent

Notre outil bonus de la journée est Mapnificent (http://mapnificent.net). Conceptuellement similaire à Walkscore, Mapnificent calcule les endroits accessibles en transports publics à partir d’une certaine adresse. Malheureusement couvre uniquement certaines villes: si le Canada est très bien couvert, dans l’Europe francophone le seules villes couvertes sont Bordeaux, Bruxelles, Nantes, Rennes et Toulouse.  J’espère de le voir bientôt disponible en Suisse, ainsi que dans des autres villes françaises!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s