Du « code de la route » au « code de la rue »

Depuis quelques années, l’usage de la route à changé: à coté des voitures, toute une série de nouveaux moyens de transport non motorisés (rollers, trottinette, nouveaux modelés de vélo) ont pris place dans les route. Par contre, le code de la route a resté tel quel, soucieux des usagers des véhicules motorisés et peu attentif aux besoins de la mobilité douce.

En Belgique le code de la route a récemment été substitué par le code de la rue. Nombreuses sont les nouveautés:

  • l’obligation de prudence du plus fort vis-à-vis du plus faible. Ainsi, le camion doit adapter sa vitesse à l’approche d’une voiture, la voiture à l’approche d’un vélo et le vélo à l’approche d’un piéton.
  • les trottoirs traversants, qui font monter les automobiles lors d’un croisement plutôt que de faire descendre les piétons sur la chaussée.
  • les sens uniques limités, permettant aux vélos de circuler dans les deux sens dans une rue à sens unique pour les automobiles.
  • la prise en compte des engins de déplacement (rollers, trottinettes, etc.), qui doivent suivre les règles des piétons s’ils restent à la vitesse du pas ou les règles des cyclistes lorsqu’ils dépassent cette vitesse.

Le nouveau code de la rue peut etre telechargé ici, de le site de l’Istitut belge pour la securité routiere.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s